Depuis quelques jours la toile s’enflamme, que ce soit sur Facebook, sur les blogs ou dans les commentaires des médias de gauche et de droite, les langues se délient, les gens osent enfin dire tout haut ce qu’ils pensaient jusqu’à présent tout bas sans oser l’exprimer si ce n’est éventuellement à des proches forcément d’accord, les autres fronçant des sourcils indignés.

Depuis quelques jours en effet, nous découvrons les bienfaits de l’apéro saucisson pinard grâce à l’initiative d’une courageuse habitante du quartier de la Goutte d’or à Paris qui n’en peut plus. Depuis des années certaines rues de ce quartier (ainsi que de nombreuses autres en France) sont squattées en toute impunité par des hommes qui prient (vidéos sur Youtube). Chaque vendredi à l’heure de la prière, ils installent eux-mêmes des barrières à chaque extrémité, bloquant ainsi le passage aux véhicules, y compris les pompiers et le samu qui ne peuvent même pas porter secours en cas de besoin. Les piétons voulant se risquer à passer sont menacés, parfois physiquement. Ils sont priés d’attendre pendant 1h que la prière soit terminée. Les habitants ne peuvent rentrer chez eux, tout au plus quand cela est possible, ils peuvent raser les murs. Pour peu qu’une maman ait une poussette ou qu’une vieille dame ait un caddie, ce n’est même pas la peine d’envisager de faire un tour de roulette. La religion fait désormais loi dans ce pays au mépris du peuple, au mépris du respect, au mépris de la loi de 1905 sur la Laïcité.

 

Maxime Lépante de Riposte Laïque est venu durant 37 semaines pour rendre compte de leurs agissements et s’est rendu compte qu’ils venaient des banlieues, voire des grandes banlieues. La mosquée située juste à côté de la rue Myrrha est vide le vendredi à l’heure de la prière. La mosquée de Paris ne doit pas être très remplie non plus puisque le recteur, M. Dalil Boubakeur s’est fendu d’un communiqué pour inciter ses ouailles à venir y prier et à dégager les rues. Aucun ne l’a écouté, préférant rester ostensiblement dans la rue bien visibles, indiquant ainsi le peu de respect qu’ils portent à la loi et au peuple mais aussi à leur représentant d’ailleurs. En clair, c’est « on vous emmerde ». Ca en dit long sur ce qu’ils pensent du peuple qui les accueille et sur leur volonté manifeste de ne pas s’intégrer, leur refus de la mixité et le besoin de se ghettoïser en nous rejetant hors de leurs frontières, car certains territoires sont les leurs, nous n’y avons plus droit de citer. Et dire qu’après ils osent prétendre que c’est nous qui les rejetons.

 

Les habitants ont maintes fois adressé des plaintes au maire du 18e, M. Daniel Vaillant, lequel est resté sourd à leurs appels. Ils expliquent dans un courrier paru ces jours-ci dans la presse qu’ils ont été totalement abandonnés.

 

Nous sommes aujourd'hui colonisés par une religion et les dirigeants qui sont payés pour veiller sur leur peuple l’abandonnent de la façon la plus lâche qui soit. Ils donnent tout à certains et filent des claques aux autres, un peu comme une mère qui ferait des câlins à son dernier né et rejetterait son aîné. C’est profondément injuste et le peuple ressent cette injustice jusque dans sa chair car chaque jour quelqu’un meurt sous les coups d’un djeun pour un regard mal interprété, une cigarette non donnée, un petit gain de loto dans le portefeuille d’un petit vieux à vélo. Les médias depuis quelque temps mettent ces actes sous le compte de « déséquilibrés ». Et oui, c’est comme ça qu’on les appelle maintenant. Ils ne sont pas responsables de leurs actes que voulez-vous et d’ailleurs c’est pour ça qu’on les remet en liberté aussi vite, ce sont des ados malheureux, c’est pour ça qu’ils brûlent les voitures, qu’ils caillassent nos pompiers, qu’ils tabassent les médecins qui s’aventurent dans les cités pour leur porter secours ou parce qu’on leur a tendu un guet apens. C’est vrai qu’on s’ennuie dans les cités, les pauvres, il faut bien qu’ils s’occupent. Malheureux ils le sont, ils ne travaillent pas mais ne portent que de la marque, certains roulent en BMW. On se demande comment ils font pour que l’argent leur tombe comme ça dans les poches. Je donnerais n’importe quoi pour avoir leur train de vie sans rien faire plutôt que de bosser toute la journée et me demander si je pourrais me payer des vacances avant les 12 prochains mois. Marre !!

 

Toutes ces injustices qui s’accumulent finissent par se voir, difficile à un certain moment de planquer la poussière sous le tapis.

   

drapeau

   

 

L’islam, religion d’amour et de paix… pour les musulmans peut-être et encore, seulement les hommes. Parce que pour les femmes… Et je ne parle pas des petites filles que le prophète… non c’est vrai, c’est interdit... Une copine me racontait justement il y a peu qu’elle avait croisé une femme enburqanée tenant par la main une gamine d’à peine 3 ans et entièrement emburqanée également. C’est dire si les mâles en rut sont en manque pour qu’on en arrive à couvrir une choupinette de 3 ans pour cacher ses appâts. La pédophilie ne va pas tarder à devenir tradition apparemment. Une tradition en remplace une autre. J’avoue préférer le saucisson, je trouve ça plus sain.

C’est vrai que la sexualité est un vrai problème chez ces imams en devenir, vu l’insistance à vouloir « niquer » et « enculer » tout ce qui bouge, principalement les hommes d’ailleurs. Pour des homophobes - oui, parce qu’ils sont aussi homophobes - c'est intrigant cette manie de vouloir enculer des mecs à tout bout de champ. Un psy aurait sûrement beaucoup à dire sur leurs cerveaux tordus. Bandes de refoulés ! Si vos mariages se faisaient par amour et que vos rendiez heureuses vos femmes elles vous le rendraient au centuple et vous seriez mieux dans votre peau, moins agressifs et haineux et moins tentés de violer votre prochaine… et votre prochain.

Moi-même je constate une différence notable : à Paris quand je me promène dans les rues de quartiers on va dire « tranquilles » je n’ai aucun regard libidineux, aucune proposition à voix basse, les hommes sont civilisés et me fichent une paix royale. Quand je rentre dans ma ville du 9-3 les hommes ouvrent la bouche et me regardent ostensiblement en me suivant des yeux, ils m’interpellent, se permettent de me brancher. Et pourtant je n’ai rien d’une bimbo, je n’ai pas de tenue affriolante, j’ai 46 printemps, pas de quoi rendre hystérique le premier acnéique venu. C’est le rut permanent indécent et insupportable. Une atteinte à mon statut de femme libre et qui me gonfle copieusement en plus de m’agresser. Je n’ai pas porté des minis jupes au 20e siècle pour me faire emmerder par des obsédés au 21e.

   

 

Photo_0479

   

 

A ce stade, certains doivent déjà pester en leur for intérieur en m’imaginant raciste. C’est vrai quoi, faire l’éloge du saucisson et montrer ces pauvres gens du doigt c’est suspect. Je me fous de savoir ce que vous pensez de moi. Je ne suis pas raciste, je ne suis pas xénophobe et je ne le serai jamais. J’en ai après une religion qui oppresse ceux qui la subissent, pratiquants ou non et qui pousse à la haine de l’autre. Une religion n’est pas une race, n’en déplaise à tous les abrutis du vocabulaire en manque d’arguments. L’islam impose, l’islam ordonne, l’islam pousse au meurtre de qui ne suit pas ses préceptes. Un tel opium abrutit ceux qui le consomment dans une bêtise crasse jusque dans les écoles : les petits musulmans qui osent manger pendant le ramadan se font tabasser dans les écoles de la République, ces mêmes écoles publiques où le porc a été interdit (vous ai-je dit que j’aimais le saucisson ?) et où le hallal a été instauré, charia oblige.

 

Tout le monde dans le rang donc, la liberté de pratiquer ou non dans l’islam n’est donc plus un choix possible : tu pratiques ou tu crèves, point barre. Ce n’est pas qu’une image, c'est l’usage. Demandez donc aux apostats (témoignages disponibles sur Youtube) le sort qui leur est réservé. On comprend mieux le silence embarrassé des musulmans laïcs soucieux de leur libre arbitre mais qu’on oblige au silence faute de quoi les représailles seront terribles. Alors effectivement très rares sont ceux qui parlent, qui prennent partie contre le camp de leurs frères de religion, ceux qui se foutent de pratiquer l’islam comme de leur première chemise ou qui ont eu l’intelligence de se poser des questions sans avoir de réponses… ou au contraire d’avoir des réponses auxquelles ils n’ont pas souhaité adhérer. Malheur à eux condamnés à se taire d’un côté et accusés d’inaction complice de l’autre. Le cul entre deux chaises n’est jamais confortable, il ne fait pas bon s’insurger quand on a en face de soi des gens qui ne savent rien de la valeur d’une vie. Pourtant ils ont tout à gagner à se rallier aux Résistants (oui, c’est la guerre) car de toute façon ils seront perdants en ralliant les radicaux. La liberté est au prix du mouillage de chemise quitte au passage à mouiller sa culotte.

 

Bien sûr que tous les musulmans ne sont pas à mettre dans le même panier, l’ancienne génération, celle qui est arrivée dans les années 60 qui n’a pas eu non plus la vie facile mais qui a su faire avec et qui avait la volonté de s’assimiler est aujourd'hui écœurée et indignée de voir cette jeunesse partir à vau-l’eau. D’ailleurs j’ai trouvé une vidéo sur Youtube (http://www.facebook.com/video/video.php?v=109728575741779&oid=133588473333223), d’un Algérien vivant là-bas et qui nous explique avec une perspicacité incroyable sa vision des choses. C’est édifiant.

 

Et parmi les plus jeunes il y a également des gens bien élevés et respectueux, j’ose espérer qu’ils restent majoritaires… Des gens qui n’ont pas de haine du blanc, de l’occident, qui sont disposés à accepter les règles, comme tout le monde. Des gens également qui ont fui l’autoritarisme, la corruption, le chômage, l’application de la charia chez eux, bref, différents cas de figure mais avec la volonté de gagner en liberté, en indépendance et en tranquillité. Ceux-ci ont appris à comprendre ce pays et à l’aimer même si parfois il y a des rugosités, des choses qui ne vont pas. Personne ne prétend que la France et les Français sont parfaits. Comme partout il y a des racistes, comme partout il y a des cons mais quand on prend le temps on se rend compte que la plupart des gens sont plutôt bienveillants et ouverts à condition qu’on ne les fasse pas chier.

 

fumig_ne

 

Le silence donc est de rigueur, celui que la bien pensance (dont les membres ne vivent pas dans les quartiers à problèmes) nous oblige à tenir car il est inconcevable de stigmatiser le faible, inconcevable pour les anciens colonisateurs que nous sommes d’imaginer avoir fini de payer notre dette à ceux que nous avons naguère colonisés oubliant un peu vite que tous les peuples de cette terre ont un jour colonisé un autre peuple à diverses époques. Oubliant également que les Français d’aujourd'hui n’ont colonisé personne parce que trop jeunes, et oubliant du même coup que les jeunes musulmans d’aujourd'hui n’ont pas davantage été colonisés. C’est de l’argument à deux balles qu’on nous sert et ça fait des années qu’on l’entend de tous les côtés. Ras le bol !

Chaque jour ceux qu’on appelle les « sous chiens » - comprenez les Français non issus de l’immigration – sont confrontés à un racisme anti-blanc contre lequel ils ne peuvent lutter (http://www.youtube.com/watch?v=h7FH3pj3ClY) : qu’ils répliquent à une insulte et ils se font tabasser, qu’ils osent se plaindre auprès de SOS Racisme pour injures raciales et ils sont ostensiblement ignorés. Le racisme n’existe donc que dans un sens, il faut le savoir. Le « sale blanc », et seulement lui, est raciste et n’a qu’à s’écraser s’il est insulté, de toute façon c’est bien fait pour lui, qu’il crève ce « fils de pute ». Sur Facebook des discussions ont lieu sur diverses pages, entre autres celles de Ni Putes Ni Soumises (une parmi d’autres). Des débats ont lieu entre gens plus ou moins d’accord sur un thème, le tout en relative bonne intelligence dans la plupart des cas. Arrive alors systématiquement un ou une « muzz » (nouvelle appellation pour musulman) et d’emblée c’est les insultes et les menaces. Pas de dialogue non. A la discussion ouverte – on ne demande même pas à convaincre l’autre mais à avoir un dialogue constructif où chacun explique pourquoi il pense ce qu’il pense, un débat quoi - ils préfèrent les propos haineux et menaçants. Les réponses, car tentatives de réponses il y a, tentent de contourner l’insulte pour la parole civilisée, en vain. Las, l’individu finit par être signalé et supprimé de la discussion. S’ensuivent des mails persos avec menaces, menaces de se faire sodomiser, de voir violer sa femme, sa fille, sa mère, de se faire égorger. Bref la violence, la barbarie et la haine dans tout ce qu’elle a de bestial, encore que même une bête est incapable d’être aussi sanguinaire.

Les Français non musulmans n’en peuvent plus de se voir menacés et insultés en permanence et de voir que personne jamais ne prend leur défense. Pour eux pas d’associations, pas de mesures protectrices, juste l’abandon et le silence.

   

r_volte_des_saucissons

 

D’ailleurs il n’y a pas qu’eux qui sont victimes des barbares, la communauté asiatique de Paris se fait également agresser par des habitants « de l’est parisien » (comprenez le 9-3). Ils ont prévu de manifester ce dimanche 20 juin à Belleville pour informer de ces agissements, lesquels sont régulièrement dénoncés auprès de SOS Racisme qui bien entendu… ne fait absolument rien pour eux. Pourtant les asiatiques aussi sont une minorité. Qu’est-ce à dire ? Eux aussi seraient de furieux racistes « sous-chiens » ? Y aurait-il une coalition contre les musulmans ? Et n’oublions pas les juifs qui sont aussi dans le complot anti musulman. En fait tout le monde y est, comme ça c’est simple. Le monde entier est contre eux, pauvres victimes innocentes. Les Caliméro de la galaxie, visons large, soyons fous, aussi fous qu’eux !

Ainsi donc, à l’appel de l’apéro, à l’odieux haro sur ces 80% de soit disant nazis, l’incroyable se produit. La révélation, que dis-je le Réveil ! Incroyable, inimaginable : les Français ne sont pas dupes de ce qu’on leur raconte. Ils ont vu des choses, ont vécu des histoires concrètes, petites ou grandes mais tangibles. Ils en ont assez de voir ce qu’ils voient, le spectacle de la France qui s’islamise, lentement mais sûrement. On leur dit que la démographie galope et qu’ils peuvent être fiers d’arriver en tête de la natalité européenne mais ils savent bien qu’ils ne font pas tant d’enfants que cela. Mais chut, il ne faut pas le dire, c’est raciste. Pleines nos prisons ? Chuuuut, on vous dit qu’aucun chiffre statistique ne permet de dénombrer qui est qui en prison. Les piscines de France avec ouverture désormais réglementée selon qu’on en possède une paire ou pas. C’est vrai que Mme Aubry est mariée avec l’avocat qui défend les fondamentalistes, c’est dire si en 2012 on a intérêt à la contrer si on ne veut pas un jour risquer de finir en prison pour s’être embrassé sur la joue comme à Dubaï récemment. Dire qu’il y a quelques dizaines d’années la société progressait en mixant dans les écoles les garçons et les filles.

 

Il y a les rayons des supermarchés aussi, on y supprime les produits habituels pour les remplacer (j’ai bien dit remplacer et pas ajouter) par des produits hallal. Je ne parlerai pas du Quick hallal ni du traiteur intraitable qui s’hallalise lui aussi. Je m’en fous, je ne consommais pas ses produits avant, ses barquettes ne me manqueront pas mais c’est toujours bon de le savoir. J’ai pu constater d’ailleurs récemment que des barquettes de steaks hachés Leader Price « normaux » étaient en tout point identiques à des barquettes nouvellement arrivées et étiquetées « hallal ». J’ai mis mes lunettes (oui, 46 printemps je vous ai dit) pour regarder ça de plus près et j’ai vu que les mentions étaient rigoureusement les mêmes, le fournisseur aussi et le n° du produit également. De quoi s’interroger. L’une des barquettes est truquée, reste à savoir laquelle. Dans le doute je n’achète dorénavant plus que du porc dans ce genre de supermarchés. Je n’ai pas confiance dans les groupes industriels appâtés seulement par le gain et aussi prompts à délocaliser qu’à trahir les masses populaires en foutant des saloperies dans leurs rayons. Alors ils ne sont sûrement pas à un haram près. Je ne veux pas bouffer de la religion dans la rue, ce n’est pas pour en bouffer dans mon assiette sauf si je le décide de mon plein gré et que j’ai envie d’aller dans un kebab. Je ne suis pas raciste moi.

 

Et la burqa. Oui bien sûr la burqa on la voit, c’est fait exprès, ça fait partie du plan de conquête. Elle fait mal. Aux femmes surtout, celles dont les mères se sont battues pour acquérir des droits, qui ont fait avancer les choses en matière de sexisme même si beaucoup reste encore à faire. La régression est en marche. La liberté vacille. Et que dire de ces femmes dans d’autres pays qui se battent pour pouvoir abandonner ce foutu voile qui les oppresse et que les mâles en rut les obligent à porter ? La perversité est dans l’œil de celui qui regarde, pas dans l’objet regardé. Objet, c’est d’ailleurs le mot. Comment appeler autrement des individus couverts d’un linceul noir ? Des êtres qui nous sourient peut-être parfois mais on ne le sait pas parce qu’on n’a pas accès à leur sourire, des êtres à qui on refuse la caresse du vent ou du soleil, des êtres gênés dans leurs mouvements : comment manger avec ses deux mains quand on a un tissu pendant devant sa bouche ?

 

D’ailleurs une chose m’intrigue et je n’ai pas trouvé de réponse : pourquoi certaines femmes portant le voile se maquillent-elles ? Non, parce que j’avais cru comprendre (excusez mon ignorance de mécréante) que le voile était destiné à annihiler toute séduction chez la femme, or le maquillage est jusqu’à preuve du contraire destiné à séduire. Comment interpréter ces deux signaux contradictoires ? J’ai même vu plusieurs fois une variante hallucinante de ce look que je croyais devoir être pudique : des nanas, talons aiguilles, pantalon moulant et maquillage de voiture volée… et le voile. Alors là, je n’y comprends rien et j’aimerais qu’on m’explique. J’imagine mère Thérésa en short et cuissardes avec son voile sur la tête, ça me parait aussi incongru. A un moment donné il faut au moins choisir clairement sa direction, histoire d’être crédible a minima.

   

gaulois_1

 

Comment nous faire croire que le secret de cette réalité ne peut pas un jour finir par se voir ? Ce jour vient d’arriver et à en croire les sondages, 80% des Français viennent de recouvrer la vue et surtout la voix. Le silence vient de se briser et de la manière la plus éclatante qui soit ! La quasi-totalité des commentaires de ces journaux donneurs de leçons a adhéré à l’idée de l’apéro saucisson pinard. Seule une poignée de bien pensants, bobos collabos, gauchistes mélenchonisés et besancenotisés se sont offusqués de l’affaire. Comment ?! On agresse ces malheureux ! Les communistes, oui, les communistes de plus en plus occupés à vanter les bienfaits de la religion. Même eux ont vendu leur âme ma parole ! A qui se fier…

Telle est l’injustice latente courageusement dénoncée par notre habitante, laquelle a pris le taureau par les cornes et a décidé de parler. Son appel a été entendu par l’association Riposte Laïque qui compte en ses rangs des personnes de gauche comme de droite mais qui reste majoritairement de gauche contrairement à ce qui s’entend ici et là, ainsi que par 23 autres associations de toutes tendances. L’une d’elles, Bloc Identitaire, est de tendance extrême droite. L’occasion étant trop belle, nos chers médias affolés ont aussitôt sorti l’artillerie lourde : l’apéro de la Goutte d’or est organisé par des extrémistes honteusement racistes et Mme François (l’initiatrice de l’apéro) une fasciste de la pire espèce qui entraîne dans son sillage une sale bande de nazis bouffeurs de saucisson, ultime affront à nos pauvres priants pourtant si gentils (ben oui, des gens qui prient Dieu ne peuvent pas être si méchants).

Voilà donc en quelques jours l’un de nos plus traditionnels produits culinaires devenu un odieux symbole fasciste. Sauciflard et croix gammée = même combat. Diable !! Le pinard ne vaut pas mieux. Le Français n’est qu’un infâme alcolo donc dégénéré et incapable de saisir les bienfaits de cette nouvelle France religieuse pourtant soucieuse d’apporter richesse et chance à ce pays en le sortant des ténèbres dans lesquels, le pauvre, il s’était fourvoyé.

   

Pierre_Cassen

 

Heureusement que les médias sont là pour nous rappeler à l’ordre, pour nous indiquer comment penser et se comporter, nous les intolérants. « racistes », « fascistes », « nazis », nous qui osons provoquer en organisant un pique-nique franchouillard dans une rue de Paris en dehors des heures de prières. C’est vrai quoi, eux ne font que bloquer des rues entières en nous rejetant de manière ostentatoire et xénophobe, c’est nous les vilains qui provoquons. Victimisation, encore et toujours.

Voilà ce à quoi nous avons donc droit par la totalité de la presse de tous bords qui pour une fois parle d’une même voix. Seul contre tous un journaliste – honnête - du Figaro, Ivan Rioufol, a pris conscience que quelque chose se passait qui n’était peut-être pas aussi nauséabond qu’on voulait bien nous le faire croire. Pour le reste, omerta totale. Puisqu’on vous dit que c’est un mouvement d’extrême droite et que tout va bien en France, la discussion est close, allez donc jouer au sudoku et regarder Pékin Express et Koh Lanta et soyez heureux d’avoir plein de chaines à zapper. Circulez, y’a rien à voir !

 

C’est sans compter sur la blogosphère, gigantesque salon où l’on cause et où l’on s’organise. Des choses se mettent en place, des gens aussi qui se lient entre eux, se parlent, se communiquent des infos. Les choses bougent en France mais pas seulement, en Italie et en Angleterre aussi. Et ce n’est qu’un début.

 

Pierre_Cassen_2

 

L’info circule si bien qu’on découvre des pépites, ainsi nous avons appris que la Marseillaise, oui, vous savez, cet hymne guerrier que nos pathétiques Bleus refusent de chanter et pour cause ils ne se reconnaissent pas dans ce pays, pourquoi diable défendraient-ils ses couleurs ? La Marseillaise donc a été censurée – je dis bien censurée – par le Figaro au prétexte de propos « dénigrants et discriminatoires ». Certes ce n’est pas le chant le plus fraternel qui soit mais n’empêche que jusqu’à preuve du contraire c’est tout de même notre hymne, que celui-ci soit censuré par un journal penchant du côté de notre président c’est à mourir de rire. Ou à pleurer selon comment on prend la chose.

Une autre info des plus intéressantes, depuis quelques jours une rumeur veut que le footballeur Yoann Gourcuff ait été évincé du terrain en raison d’une coalition entre les autres joueurs, les journaux disent de lui qu’il est poli, bien élevé, réservé, honnête et gentil… On dit que les autres auraient joué l’intimidation avec lui. Je ne sais pas dans quelle mesure cette rumeur est fondée mais le fait est qu’à la lecture de différents articles sur le sujet, on peut se poser la question, en tout état de cause elle reste ouverte… Eurosport a fait état d’une bagarre dans l’avion entre Ribéry et Gourcuff.

 

Voilà donc l’état de la France aujourd'hui. Elle se réveille, se frotte les yeux, commence à boire tranquillement son café avant de passer aux choses sérieuses. Elle a vécu la Révolution, la grande guerre, la seconde guerre. Elle ne va quand même pas baisser son froc maintenant. Des millions d’hommes sont morts pour elle, se sont battus vaillamment en versant leur sang. Depuis plusieurs dizaines d’années elle ronronnait dans une paix confortable qu’elle croyait durable et assurée. Rien n’est désormais moins sûr. En face cette fois ce ne sont plus des êtres humains, ce sont des fous d’Allah qui n’ont pas une once de foi dans leur cerveau, seulement la soif de notre sang qu’ils comptent bien boire jusqu’à la lie. Oui mais voilà. Nous en France on a des cochons et ça c’est notre gloire à nous. En 73 on disait qu’on n’avait pas de pétrole mais qu’on avait des idées, ça n’a jamais été aussi vrai. Et puis on a toujours ce bon vieux coq aussi. Une bonne basse-cour intelligemment utilisée vaut mieux qu’un sabre parfois. COCORICO !!

   

   


CERTAINES VIDEOS DISPARAISSENT DE LA TOILE, HEUREUSEMENT ELLES REVIENNENT GRACE A DES GENS QUI LES REMETTENT... LA CENSURE VEILLE !!!

IL FAUT ABSOLUMENT FAIRE CIRCULER TOUTE INFORMATION, ETRE REACTIF, POUR QU'UN MAXIMUM DE GENS SOIENT AU COURANT DE LA SITUATION DE LA FRANCE. MERCI.

 

Ci-dessous le lien d'un article très instructif sur l'illégalité de l'occupation des rues de Paris et des petits arrangements qui le permettent. Vous y noterez notamment qu'on y mentionne des gens venus de banlieue qui ne viennent sur Paris que pour occuper visiblement l'espace, vous noterez aussi leur nombre croissant et l'impuissance des riverains à lutter... petits arrangements et peur des représailles...

http://www.enquete-debat.fr/archives/pourquoi-prie-t-on-dans-la-rue-a-paris-en-2010-2/

Je remercie vivement toutes les personnes qui m'ont laissé des commentaires et toutes celles qui m'ont lue. Ce n'est qu'au prix du nombre que nous aurons une chance de faire plier les élus et de faire déguerpir cette religion que nous ne voulons pas. Il faut s'unir, se grouper, s'informer et informer les autres, filmer, photographier, trouver des failles dans le système, demander conseil à des avocats, que sais-je... La Résistance est décidément un concept magnifique, il est temps de lui donner toute sa dimension. La révolte des saucissons a commencé !! :-))