Les Assises internationales contre l’islamisation de nos pays auront lieu le samedi 18 décembre à Paris à l’Espace Charenton avec l’intervention de personnalités de plus de dix pays de tous bords ayant compris la nécessité impérieuse de défendre nos valeurs laïques.

 

Divers groupuscules musulmans extrémistes réclament l’interdiction de cette manifestation au mépris de la démocratie et de la liberté de parole si chère au cœur des Français.

 

 

 

 

affiche_Assises

 

 

Les intervenants français, européens ou extra-européens dont les noms suivent, permettront que la parole se libère enfin et que la dangerosité de l’offensive islamiste ne soit plus un sujet tabou :

 

• Oskar Freysinger, conseiller national de l’Union démocratique du centre (UDC), chef de file du « Non aux minarets » en Suisse ;

 

• Tommy Robinson, porte-parole de l’English Defense League ;

 

• Renaud Camus, écrivain, président du Parti de l’In-nocence ;

 

• Elisabeth Wolff, écrivain autrichien poursuivi pour ses propos sur l’islam ;

 

• Michèle Vianès, féministe, laïque et républicaine ;

 

• Pierre Cassen, animateur de Riposte Laïque ;

 

• Fabrice Robert, président du Bloc identitaire.

 

Espace Charenton - 327 rue de Charenton - 75012 PARIS De nombreux stands. En-cas saucisson-pinard sur place à midi - Prix d’entrée : 10 euros

 

 

 

Associations et organisations s’associant à l’organisation de cet événement :

 

Résistance républicaine - Actions Sita - Free World Academy - Institut Européen de Socialisation et d’Education - Bloc identitaire - Comité Lépante - Ligue du droit des femmes - Riposte Laïque - Vérité, valeurs et démocratie - Novopress - L’Ordre républicain - Liberty vox - Rebelles.info - Le Gaulois - Puteaux-libre - Union gaulliste - Drzz.info - SDF - L’Observatoire de l’islamisation - Parti de l’In-nocence - Ligue de Défense française - Cared - le Cercle Aristote - le Blog des gaullistes populaires 

 

• un an après la votation suisse interdisant l’érection de minarets ;

 

• six mois après l’Apéro saucisson pinard à La Goutte d’Or ;

 

• quelques mois après la progression électorale du Parti pour la liberté (PVV) de Geert Wilders aux Pays-Bas et le foudroyant succès de L’Allemagne court à sa perte, le livre de Thilo Sarrazin

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 18 décembre prochain, à l’image des Suisses en 2009, ou des Hollandais votant massivement Geert Wilders, nous allons oser, dans Paris, organiser des assises internationales laïques sur l’islamisation de nos pays. Naturellement, nous avons vu la haine des détracteurs d’Oskar Freysinger, dès qu’ils ont appris qu’il serait à Paris. Nous nous attendons à une campagne violente de la part de nos adversaires, dans les jours qui vont suivre. Mais pour eux, ce sera le chant du cygne, la peur est en train de changer de camp. Majoritairement, les Français ouvrent les yeux. La chape de plomb que les maitres-censeurs ont fait peser, durant trente ans, sur la société française, se fissure.

 

Personne n’a envie que, sous la direction de la gouvernance mondiale, avec la complicité de l’UMP-PS-Verts, notre pays continue de s’islamiser, allant vers une libanisation inévitable. Personne n’a envie que les bandes ethniques, les racailles, continuent de braver impunément les autorités de l’Etat, et imposent leur loi mafieuse et barbare.

 

Cet islam que nous avons sous les yeux n’a pas sa place, ni en France, ni en Europe, tout simplement parce qu’il a déclaré la guerre à l’Occident et à ses valeurs démocratiques, et qu’il est en conquête. Les citoyens musulmans doivent mettre fin à leur jeu de cache-cache et à leurs comportements quotidiens qui démontrent qu’ils ont beaucoup plus le souci de la oumma (nation, communauté musulmane) et des pays d’origine de leurs parents que de la France. Cela passe nécessairement par une émancipation de ce que leur prescrivent les lois islamiques et une adhésion, en pratique, aux règles du vivre-ensemble et au respect des lois de la République.

 

République et charia sont incompatibles. Si les arabo-musulmans choisissent l’assimilation, ils sont les bienvenus sur notre territoire, s’ils sont en situation légale. S’ils choisissent la charia, ils n’ont rien à y faire, et doivent être expulsés.

 

C’est ce discours simple que tiennent des Geert Wilders, Oskar Freysinger, Ayaan Hirsi Ali, Wafa Sultan... Ce sont ces propos que les commissaires politiques de la bien-pensance veulent interdire aux peuples.

 

Réservez votre 18 décembre, nous vous promettons, autour d’Oskar Freysinger, des dizaines d’interventions, de témoignages venus de plusieurs pays européens, de personnes fort différentes, qui ont en commun l’amour de leur pays, de la liberté et de leur modèle civilisationnel.

 

Nous y entendrons notamment Paul Weston, auteur de l’inoubliable discours d’Amsterdam, qui se terminait ainsi, visant les responsables du désastre actuel :

 

Vous détenez le pouvoir maintenant, mais dans une décennie nous détiendrons le pouvoir et nous vous demanderons des comptes. Nous vous traînerons devant un tribunal du style Nuremberg où vous serez jugés pour haute trahison, où vous serez jugés pour crimes contre l’humanité, et pour la première fois depuis longtemps, nous serons vos juges." 

 

http://www.ripostelaique.com/ 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des témoignages d'anciens musulmans, lucides sur ce qu'est l'islam et ses dangers sur les démocraties et la liberté des peuples : http://ex-musulmans.over-blog.com/

LES ISLAMISTES MENACENT L'ESPACE CHARENTON ET SES EMPLOYES DE REPRESAILLES ET FONT DU CHANTAGE !!!!C'EST UNE DECLARATION DE GUERRE CONTRE LA DEMOCRATIE, CONTRE LA FRANCE ET C'EST TRES GRAVE !!!! :

 

Voir ici le compte-rendu des Assises : http://refairelemonde.canalblog.com/archives/2010/12/19/19914814.html