C'est comme la rue Myrha mais en plus grand. Avec un peu de patience, dans quelque temps ça arrivera en France aussi... malgré les plus de 2 000 mosquées que compte le territoire national et qui sont à moitié vides le vendredi à en croire M. Boubakeur...

 Moscou ville morte pour cause d’Aïd

 Publié le -Article du nº 214

Pendant que Dimitri Medvedev enjoignait les 101 milliardaires russes d’aller porter la bonne parole de la réussite aux écoliers sur le thème « l’histoire d’un succès », les musulmans de Russie reprenaient avec enthousiasme le thème de la réussite à leur façon en allant se prosterner en masse dans les rues de la capitale.

Pour l’Aïd Al Fitr célébrant la fin des festins pantagruéliques du ramadan et la remise à un niveau normal de leur taux de cholestérol, ils n’étaient pas moins de 50 000 mâles à envahir les artères de Moscou, les femmes n’ayant pas été conviées à cette communion avec l’Omniscient Jihadiste en raison de leur statut non humain. Les marchands de tapis ont certainement dû se frotter les mains ces derniers jours et d’ailleurs peut-être même que certains sont entrés dans le cercle très fermé des 101 milliardaires du pays.

 

 

Les vociférations ardentes de « Allah Akbar » contrastaient étrangement avec l’ambiance ville mécréante morte : rues fermées, tramways arrêtés pour cause de rails occupés, grilles des bâtiments envahies, peuple condamné à se terrer derrière les moucharabiehs… pardon, je veux dire invités courtoisement à rester chez eux pour communier avec les fidèles en contrebas. Une vraie scène… d’occupation !

Et même jusqu’aux lampadaires qui étaient pris d’assaut ! Se maintenir en équilibre avec les jambes enroulées autour d’un lampadaire tout en se tenant par la main gauche tandis que la main droite tourne les pages du coran et parvenir néanmoins à se prosterner vers la Mecque sans se casser la gueule demande forcément une grande piété, un esprit vif et beaucoup de souplesse.

Quelques mécréants certainement racistes ont bien tenté d’utiliser normalement la voie publique mais ces gueux ont fort heureusement été refoulés. N’écoutant que leur étroitesse d’esprit ils se sont laissé aller à des propos honteusement stigmatisants « On ne peut passer nulle part, tout est bloqué et c’est en plein centre de Moscou ! C’est scandaleux ! ».

D’autres plus tolérants ont compati au malheur ostentatoire des adorateurs du croissant-beur « Ce n’est pas de leur faute s’ils sont obligés de s’installer dans la rue pour la prière. Ils ont besoin de prier quelque part et il y a trop peu de mosquées à Moscou ». C’est sûr, quatre mosquées pour environ deux millions de musulmans c’est un peu léger. En comparaison en France nous en avons plus de 2 000 sur le territoire métropolitain pour environ 6 millions dont une partie d’ailleurs ne les fréquente même pas, c’est dire si on les gâte chez nous…

Le choc des photos ayant fait ses preuves, voici de quoi s’émoustiller les pupilles devant cette gigantesque crise de foi.

 

 

 

 

http://mejliss.com/video/priere-de-l-aid-moscou-allah-akbar-wa-lillah-al-hamd

http://fr.rian.ru/photolents/20110830/190766426_3.html

http://www.forsane-alizza.com/islam/moscou-de-50-000-musulmans-dans-la-rue-pour-laid-al-fitr-17125?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+forsane-alizza+%28Abonnez+vous+au+flux+RSS+des+articles+-+Forsane+Alizza%29

 


http://ripostelaique.com/moscou-ville-morte-pour-cause-daid.html