L'égalité hommes femmes n'existe pas dans les banlieues : la femme est un objet sexuel qui doit se soumettre au mâle. Il fût un temps où draguer une femme faisait partie des codes, cette dernière répondait positivement ou non et l'affaire en restait là. Ensuite sont arrivées les insultes, la femme qui refusait la proposition du mec qui l'accostait se faisait traiter de "salope" ou autre insulte du même acabit, ce qui en soit était déjà assez déplorable et gonflant.

Aujourd'hui on est passé à l'étape supérieure : la femme refuse, elle se fait purement et simplement tabasser.

Voilà le triste état de la France de 2010 : un pays où les femmes sont perçues comme des objets dont on peut disposer à loisir et qu'on peut frapper si elles ne se soumettent pas. Cette France n'est pas la mienne, elle n'est pas celle que je veux pour mes enfants, les vôtres.

Voyez les passants sur cette vidéo, aucun ne réagit à l'agression dont cette fille est la victime, ils passent comme s'ils ne voyaient pas pendant qu'elle se fait gifler par un malfrat, pendant qu'un autre la fait tomber à terre. Lamentable ! Les Français sont devenus des légumes trop cuits, abrutis par la télé, abrutis par la bien-pensance et la repentance.

Il est plus que temps de lutter contre ce fléau que sont les racailles des banlieues : nos enfants sont en sursis mais à chaque instant un enfant subit une brimade, un vol, un coup, un viol ou meurt sous les coups d'un de ces enfoirés en mal de puissance. Allons-nous encore longtemps laisser des enfants à leur merci ?

On a besoin de couilles en France, ça urge !