Voici une pétition qui vient d'être mise en ligne, adressée à Nicolas Sarkozy et réclamant une action réelle concernant les faits dont sont victimes les Français, à signer si vous vous sentez concernés sur le site suivant http://8009.lapetition.be :

Monsieur le Président,

Nous vous adressons la présente pour vous faire part d’un mal être grandissant au sein de la population française. Vous n’êtes pas sans savoir que depuis plusieurs années des faits de délinquance intolérable sont perpétrés chaque jour dans ce pays : voitures brûlées, trafics de drogue, vols, viols, agressions à l’arme blanche, menaces de mort, etc, des actes commis en toute impunité sur des populations sans défense y compris les enfants.

Les victimes peinent à se défendre, elles sont menacées de représailles, craignent pour leur famille, pour leurs biens et pour elles-mêmes. Lorsque certaines d’entre elles portent plainte, on leur suggère de faire une main courante afin de ne pas augmenter les statistiques mais personne n’est dupe de tout cela. Pour les victimes parvenant à porter plainte l’action consiste à garder à vue les coupables, à leur donner une peine légère voire du sursis puis à les relâcher même lorsque qu’ils sont multirécidivistes, offrant ainsi le douloureux message que quoiqu’ils fassent, ils ne seront pas punis. Les juges sont laxistes, les lois et les sanctions ne sont pas appliquées.

Les victimes sont poussées à bout comme à Perpignan où une famille a été contrainte de déménager parce qu’elle était menacée de mort pour avoir osé dénoncer un tapage nocturne, à Grenoble où des gens ordinaires se font tuer presque quotidiennement, en Seine St Denis où une commerçante notamment est régulièrement agressée depuis des années, vandalisée, violée, rouée de coups, menacée. Quelques exemples mais les cas sont multiples et l’impunité quasi-totale.

   

ratonnade_anti_blancs_2   une_fille_se_fait_agresser    

   

Que dire devant de tels déchainements de violence ?

Et au-delà de cette violence qui prend des proportions inquiétantes, il y a aussi le racisme anti blanc et anti français. Il est encore tabou mais devient tellement visible que continuer de le nier relève du tour de force. Quelques exemples pris ça et là : « enculé de français, on va t’niquer ta race », « à mort les blancs », « nique la France », et tant d’autres y compris sur des personnes ayant adopté ce pays comme ce malheureux Mohamed massacré devant sa mère et sa femme sur une autoroute pour avoir « fait son français ». Et ne parlons pas des drapeaux brûlés, piétinés, de la Marseillaise sifflée et même censurée par un grand journal national, un comble !

   

   

drapeau_br_l__2  chasse_aux_blancs

         

 

post_6_1256118633  post_6_1256118550

 

encul__de_fran_ais_on_va_t_niquer_ta_race

         

Concernant ce racisme il est intéressant d’ailleurs de noter l’inaction et l’inutilité de plus en plus criantes des associations de défense de type MRAP, Licra, SOS Racisme et autres qui pourtant touchent des subventions colossales et qui sont aux abonnés absents dès lors qu’il s’agit d’un acte anti-blanc, ne dénonçant avec force publicité qu’une seule forme de racisme et restant totalement muette et sourde pour le reste.

 

site_de_la_Licra

 

(photo du site de la LICRA suggérant que le racisme ne vient que des méchants blancs)

   

D’ailleurs il y a quelques mois la communauté asiatique a dénoncé ce fait en précisant qu’ils avaient à de nombreuses reprises fait appel à ces associations pour des actes racistes commis envers eux et qu’aucune action n’a jamais été faite pour leur venir en aide. Ce pays est victime d’un complot généralisé visant à taire la réalité, un traitement volontairement laxiste et parfaitement injuste, celui qui consiste à appréhender de manière inégale les individus sur son sol. Les Français se sentent abandonnés, trahis et la colère gronde de plus en plus, la situation est devenue intenable.

Il ne se passe pas un jour sans un fait divers dramatique, pas un jour sans qu’on ne soit confronté à la racaille dans les cages d’escaliers ou les squares, les squats, les cabinets médicaux, les hôpitaux, la rue ou son propre domicile. Nous ne sommes plus en sécurité nulle part, à tel point qu’en certains endroits des milices se créent pour palier le manque d’effectifs policiers rendus impuissants par leur hiérarchie directe ou indirecte.

Les mesures prises récemment contre les Roms sont perçues comme de l’enfumage destiné à rassurer le peuple sur la sécurité en prévision de l’échéance de 2012 mais si certains d’entre eux posent problème, il apparait évident qu’ils ne sont que des boucs émissaires servant à masquer une réalité bien plus grave et que le réel problème de l’insécurité est ailleurs.

Le silence complice des médias nationaux est également flagrant et ridicule, il suffit pour s’en convaincre de lire les commentaires sur les sites desdits journaux. Les lecteurs savent ce que signifient les mots « jeunes », « acte d’un déséquilibré », « personnes venues de l’est parisien ». Ils savent tellement bien à quoi s’en tenir quant à la réalité de ce qu’ils voient et la narration qui en est faite que nombreux sont ceux qui se désabonnent ou cessent de regarder le journal de 20h, préférant aller chercher l’information sur internet quand cette dernière n’est pas censurée mais même dans ce cas, il subsiste des copies rendant la censure caduque.

La France est un pays de liberté, laquelle n’a pas à être sacrifiée sur l’autel de la peur et de la bien-pensance. Liberté de penser, de parler, le mot Liberté fait partie de notre devise… 

Pour finir reste le problème de la Laïcité qui là aussi fait grincer pas mal de dents avec les prières dans les rues bloquant la circulation des véhicules, des piétons, des véhicules d’urgence, avec aussi la multiplication de l’alimentation halal qui envahit nos assiettes, les exigences de plus en plus pressantes des religieux comme par exemple l’instauration de repas halal dans les cantines pour tous les enfants même s’ils ne sont pas de confession musulmane, pour les militaires aussi, l’interdiction de consommer certains produits du terroir afin de ne pas offenser les religieux, ça commence à faire beaucoup même pour un peuple tolérant et ouvert.

Monsieur le Président, vous devez prendre conscience que la guerre civile menace dans ce pays avec les conséquences très graves que cela pourrait entraîner s’il n’y a pas très rapidement une action réelle et concrète. Les Français sont à bout de se voir sans cesse bafoués, parasités financièrement et physiquement par des individus sans foi ni loi qui attentent à leur vie chaque jour, déçus par les promesses non tenues et l’abandon des règles les plus élémentaires d’une démocratie digne de ce nom pour remplacer peu à peu celle-ci par dictature et l’instauration de la charia, y compris dans le domaine financier si l’on en croit les propos de Mme Lagarde.

Le peuple gronde et commence à appeler à la révolution. Des actes de rébellion naissent ça et là, encore discrets mais pour combien de temps encore ? Ce pays risque d’être à feu et à sang avant même les prochaines élections si rien n’est fait. Il devient plus qu’urgent d’opérer une action nationale effective de grande ampleur pour assurer la sécurité de vos concitoyens, du peuple qui vous a élu et dont vous avez la responsabilité et de veiller au maintien de la Laïcité avant que le pire n’arrive.

En espérant que vous saurez prendre acte de la situation désastreuse de la France et de la nécessité d’y maintenir la paix, nous vous prions de croire, Monsieur le Président, en nos respectueuses salutations.

http://lapetition.be/en-ligne/petition-8009.html